Frais de gestion locative : le comparatif complet – janvier 2023

Vous cherchez à mettre en location votre appartement ? Bienvenue sur notre comparatif des frais de gestion locative !

Vous ne vous y trompez pas : il est désormais possible de trouver des agences spécialisées dans la gestion locative à moindre frais et bénéficier d’un service exemplaire. Frais, services inclus, nous avons rassemblé ces informations au même endroit afin de vous aider à économiser plusieurs milliers d’euros.

Si vous êtes pressé, vous pouvez vous contenter de lire notre palmarès des frais de gestion locative les moins élevés (tout de suite après 👇).

Top 2 des frais de gestion locative les plus bas

Ce sont les sociétés de gestion locative en ligne qui offrent les tarifs les plus bas. Là où la moyenne nationale se situe entre 6 % et 10 % du montant des loyers, il est désormais possible de choisir une gestion locative pour seulement 3,9 % des loyers encaissés.

Les honoraires de gestion locative les plus bas sont du côté d’Oqoro. Cela vous coûtera 50 % d’un loyer pour le service de recherche de locataire puis 4,9 % TTC du loyer par mois pour la gestion du bien au quotidien. Pour un loyer de 600 €, cela vous coûtera donc 652,8 € la première année, 352,8 € la seconde etc. Pour le même service, une agence immobilière traditionnelle vous aurez facturé 1 176 € la première année, 576 € ensuite. Oqoro est un société de gestion locative basé à Lyon mais qui offre ses services dans une cinquantaine d’agglomérations françaises (dont Paris et Ile de France). Ils disposent d’agents locaux qui s’occuperont de toutes les démarches en présentiel avec votre locataire.

Prendre rendez-vous avec Oqoro

frais de gestion locative oqoro

Les deuxièmes tarifs de gestion locative les plus faibles sont à trouver du côté de Flatlooker. L’agence basée à Paris facture 75 % du montant du premier loyer puis 3,9 % TTC des loyers encaissés. Cela revient à 730,8 € la première année, puis 280,8 € par an ensuite. Flatlooker est donc moins cher si vos locataires prévoient de rester plusieurs années. Attention, Flatlooker n’est pas accessible partout en France ; n’hésitez toutefois pas à les contacter si Oqoro n’est pas disponible dans votre zone.

Vous souhaitez savoir quelle est la meilleure agence de gestion locative pour votre bien à louer spécifiquement ? Rendez-vous directement à la conclusion de notre article.

frais de gestion locative

Sommaire de l’article : 

Quels sont les tarifs de la gestion locative en France ?

En France, la gestion locative est traditionnellement assurée par les agences immobilières de quartier. Les tarifs sont librement fixés par elles et oscillent entre 6 % et 10 % des loyers par mois. Attention, certaines agences prélèvent ces honoraires même lorsque le bien n’est pas loué.

Par ailleurs, des frais de mise en location sont facturés aux propriétaires une fois, au moment de l’entrée du locataire. Ils sont généralement calculés sur la base du montant du loyer : comptez en moyenne l’équivalent d’un mois de loyer. Evidemment, ces frais se répètent à chaque fois qu’un nouveau locataire emménage dans votre bien.

Certaines sociétés de gestion locative en ligne comme Oqoro ou Flatooker ont révolutionné ce modèle en coûtant jusqu’à deux fois moins cher, pour un accompagnement complet et de qualité.

En effet, il est désormais possible grâce à ces nouveaux services de trouver des gestions locatives à 3,9 % ou 4,9 % par mois, en payant jusqu’à 2 fois moins de frais de mise en location.

Simulation de frais de gestion locative

Prenons plusieurs exemples concrets pour simuler les différents frais de gestion locative.

Tarif gestion locative : le cas d’un studio

Hypothèse : vous êtes le propriétaire d’un studio de 25 m2 dans le quartier de la Sorbonne, à Paris. Selon SeLoger, vous pouvez le louer 41 € du mètre carré, soit 1 025 €.

Ce type d’appartement est adapté à un étudiant. Par conséquent, vous allez devoir trouver un nouveau locataire en moyenne tous les deux ans.

Nous allons donc comparer les agences de gestion locative sur la base de cette durée (2 ans de frais de gestion + une fois les frais de mise en location).

Le commentaire d’Anthony: dans cette simulation de frais de gestion locative pour un studio à Paris, on voit très clairement qu’Oqoro et Flatlooker vous permettront de réduire vos coûts. Nous n’avons pas ajouté d’autres acteurs, comme Orpi ou Pure Gestion, qui vous auraient coûté encore plus cher que Foncia.

Frais gestion locative : le cas d’une colocation

Hypothèse : vous disposez d’un 70 m2 à Lyon, contenant 3 chambres à louer en colocation à des étudiants ou de jeunes actifs.

Dans le cas d’une colocation, chaque chambre représente un lot à mettre en location. En effet, chaque locataire signera un bail avec vous (afin d’éviter un bail solidaire, jamais confortable ni pour vous ni pour les locataires).

Vous pouvez espérer louer chacune de vos chambres 600 €. Il faudra néanmoins prévoir un renouvellement régulier des locataires, probablement tous les ans pour 2 chambres sur 3.

Le commentaire d’Anthony: dans cette simulation de frais de gestion locative pour un appartement en colocation à Lyon, on voit très clairement qu’Oqoro a les honoraires les moins élevés. Les gestions locatives traditionnelles ne sont pas adaptées à un changement fréquent de locataires. Les frais de mise en location pèsent trop lourd dans la balance.

Coût gestion locative : le cas d’un appartement familial

Hypothèse : vous louez un appartement 3 pièces à Bordeaux. Il fait 65 m2 et vous cherchez à le louer à de jeunes actifs qui prévoient de fonder une famille. Vous espérez qu’ils restent au moins 3 ans.

Vous pouvez espérer un loyer de 1 105 € par mois. Les familles finissant toujours par rechercher plus d’espace, vous devrez selon toute vraisemblance devoir trouver de nouveaux locataires en moyenne tous les 3 ans. Par conséquent, nous comparons ici les sociétés de gestion locative sur la base de cette durée (3 ans de frais de gestion + une fois les frais de mise en location).

Le commentaire d’Anthony: dans cette simulation de frais de gestion locative pour un appartement familial à Bordeaux, on voit que Flatlooker a les prix les moins élevés. En effet, leurs frais de 3,9 % du montant des loyers encaissés sont les plus faibles du marché. Idéal lorsqu’il n’y a pas beaucoup de rotation parmi les locataires.

Prix gestion locative : le cas d’un changement fréquent de locataires

Certains types de biens locatifs sont plus à même de subir des changements de locataires fréquents. C’est particulièrement vrai pour les petites surfaces (studios, T2) et les colocations. En effet, ces logements sont souvent temporaires (fin des études, installation en couple, naissance d’un enfant).

La question des frais de mise en location devient alors primordiale. Acceptez-vous de payer l’équivalent d’un mois de loyer tous les ans pour trouver de nouveaux locataires ? C’est pourtant une réalité si vous choisissez certaines agences de quartier.

Si vous pensez que vos locataires ne resteront jamais très longtemps dans votre appartement, privilégiez les agences de gestion locative combinant des frais de gestion et des frais de mise en location faible.

C’est le cas d’Oqoro : 4,9 % TTC de frais de gestion prélevés sur les loyers (encaissés uniquement) et 50 % du montant du premier loyer de frais de mise en location seulement. Pour solliciter Oqoro, c’est par ici !

Honoraires de gestion locative : le cas de locataires qui restent longtemps

Si vous louez en non meublé, ou que votre locataire a le profil pour rester longtemps (senior, couple sans enfant, etc.), le montant des frais de mise en location importe moins. Cherchez la solution de gestion locative aux frais de gestion les plus faibles.

Aujourd’hui, c’est l’agence Flatlooker avec seulement 3,9 % des loyers encaissés. N’hésitez pas à prendre contact avec eux sur leur site internet.

Le cas d’un investissement locatif

Un investissement locatif a pour objectif de générer un rendement. Le meilleur moyen de ne pas porter atteinte à ce rendement est de limiter les charges. Par conséquent, si vous souhaitez confier votre bien locatif à un service de gestion, privilégiez des frais de gestion faibles.

On l’a vu précédemment, le type de bien que vous mettrez en location aura un impact sur la fréquence de changement de locataires. La plupart des investissements locatifs étant réalisés sur de petites surfaces ou des colocations (de manière à maximiser le rendement potentiel), vous serez amené à voir vos locataires changer régulièrement.

Partant de ce constat, nous vous recommandons de choisir un service de gestion locative aux frais de gestion faibles et aux frais de mise en location raisonnables, de manière à ne pas être matraqué à chaque changement de locataire.

Comme évoqué plus haut, c’est Oqoro qui présente la meilleure option dans ce cas-là. Faire gérer mon bien locatif par Oqoro.

L’ajout d’Anthony : certaines solutions d’investissement locatif clé en main, comme Bevouac ou Masteos, proposent aussi de vous accompagner dans la gestion locative de votre investissement, une fois celui-ci livré. Si Bevouac délègue à des agences de quartier et par conséquent offre une prestation assez onéreuse, les tarifs de Masteos valent le détour (4,99% de gestion et 10€/m2 de mise en location). Ils sont toutefois réservés à leurs clients du service “investissement locatif clé en main”.

Que comprennent les frais de gestion locative ?

Il existe deux types de frais de gestion locative : 

  • les frais de gestion courante,
  • les frais de mise en location.

Les frais de gestion courante

Ils s’expriment généralement en pourcentage du montant des loyers, encaissés ou non. Ils varient entre 3,9 % pour les plus faibles à plus de 10 % pour les plus élevés.

La différence peut donc être énorme : sur un loyer de 1000 €, il peut y avoir 61 € d’écart par mois. On en fait des choses avec 732 € par an !

Les frais de gestion courante couvrent généralement la gestion administrative et comptable, la maintenance et l’assistance technique. Vérifiez bien le contenu du mandat de gestion avant de le signer !

L’avis d’Anéva : payer des frais de gestion alors que votre bien n’est pas loué ne semble pas justifié. C’est pourtant courant, alors faites bien attention au mandat de gestion que vous signez !

La gestion administrative et comptable

Les frais de gestion couvrent en règle générale : 

  • la présence d’un interlocuteur dédié à votre locataire, 
  • la génération d’avis d’échéance, de quittance, de révision des loyers et de régularisation des charges,
  • un récapitulatif annuel des encaissements et des charges,
  • l’encaissement et le reversement des loyers,
  • la vérification de la conformité des assurances propriétaire et locataire,
  • la déclaration des nouveaux locataires au Trésor Public,
  • le traitement des dépôts de garanti et leur reversement,
  • la relation avec le syndic en cas d’incident,
  • la gestion des avenants,
  • la relance en cas d’impayés.

Parfois, les frais de gestion locative intègrent aussi l’aide à la déclaration fiscale, le paiement des charges de copropriété et la relation avec votre éventuel comptable.

La maintenance et l’assistance technique 

Les frais de gestion couvrent en règle générale : 

  • la relation avec les assurances en cas de sinistre,
  • la mise en relation avec des artisans.

Attention, il est rare que le mandat de gestion locative couvre l’aide à la sélection des artisans et au suivi du chantier.

Les frais de mise en location

A la différence des frais de gestion qui sont récurrents, les frais de mise en location sont ponctuels. Vous ne les réglerez qu’à l’occasion de l’entrée de votre nouveau locataire ou lors de l’encaissement de votre premier loyer.

Chaque société de gestion locative a une façon différente de les facturer. Les tarifs les plus transparents sont simples : 50 % ou 75 % du montant du loyer, par exemple. La plupart du temps néanmoins, la facturation dépend de l’acte, de la zone géographique, du type de bien, du type de service, peut être partagée avec le locataire, etc. Difficile de s’y retrouver et de les anticiper !

frais de gestion locative frais de mise en location
exemple de tarification de frais de mise en location pour le service Ma Gestion Locative.

Ces frais de mise en location prennent généralement compte : 

  • le suivi de la réalisation des diagnostics obligatoires,
  • la prise de photo de votre bien et la rédaction de l’annonce,
  • la diffusion de l’annonce sur différents sites de petites annonces,
  • la réception des candidatures,
  • la vérification des dossiers candidats,
  • la rédaction et signature des actes de caution solidaire et du bail,
  • la réalisation des états des lieux d’entrée et de sortie.

Tarif gestion locative : comparatif

Voici un tableau récapitulatif des principaux frais des sociétés de gestion locative en France. Nous avons essayé de rassembler les informations concernant les agences de gestion locative les plus populaires.

Conclusion : comment choisir son agence de gestion locative ?

Vous l’aurez compris, ce sont les agences de gestion locative en ligne qui affichent les meilleurs tarifs en ce moment.

Voici un récapitulatif de nos conclusions pour vous aider à choisir la meilleure gestion locative pour votre bien à louer.

Situation

Meilleure gestion locative

Demander un devis

Vous louez un studio

Oqoro

Vous louez une colocation

Oqoro

Vous louez un appartement familial

Flatlooker

Vous louez un investissement locatif

Oqoro

Vos locataires changent souvent

Oqoro

Vos locataires changent rarement

Flatlooker

Vous êtes un expatrié

Oqoro ou Flatlooker

Les questions fréquentes sur les frais de gestion locative

Existe-t-il des frais de résiliation mandat de gestion locative ?

En théorie, la loi prévoit la possibilité de résilier son mandat de gestion locative à tout moment et sans frais. Dans les faits, c’est rarement le cas. Il faut parfois attendre la fin de son engagement et notifier le mandataire par lettre recommandée. Certaines solutions de gestion locative, comme Afedim Gestion, facturent même des frais de 60 € au titre de “Frais de dossier de fin de gestion”. Chez Oqoro, il suffit de respecter un préavis de 3 mois pour résilier sans frais son mandat de gestion locative.

A lire aussi :