Agence immobilière : pourquoi et comment en choisir une pour vendre ? – Guide 2020

Faut-il passer par une agence immobilière pour vendre un bien immobilier ? Combien coûtent-elles ? Comment choisir la bonne ?

Dans ce guide 2020, nous apportons toutes les informations nécessaires pour mieux vendre sa maison ou son appartement en passant par une agence immobilière. Et si vous êtes déjà en quête d’un accompagnement, rendez-vous directement sur notre sélection des meilleures agences immobilières !

agence immobiliere pour vendre son appartement ou sa maison

Sommaire

Comment fonctionne une agence immobilière ?

Les agences immobilières ont pour rôle principal de mettre en relation des vendeurs et des acheteurs de bien immobiliers. Lorsqu’il s’agit d’un bien à usage d’habitation, l’agence immobilière doit ainsi obtenir un mandat de vente de maison ou d’appartement auprès d’un propriétaire et promouvoir le bien auprès d’acquéreurs en quête d’un logement.

Elle accompagne ensuite le vendeur et l’acquéreur tout au long du processus de vente, qui prend généralement plusieurs mois.

Le bon plan d’Anéva : Certaines agences immobilières se chargent parfois d’acheter directement le bien immobilier en vente. C’est un service appréciable, puisqu’il permet au propriétaire de vendre sa maison ou son appartement très rapidement. Dans cette catégorie, la jeune pousse française Homeloop propose d’estimer votre bien et de vous faire une offre d’achat en direct. Pas de condition suspensive de financement, pas de délai de rétractation, c’est vous qui choisissez la date de la vente !

Comment l’agence se rémunère ?

L’agence immobilière se rémunère généralement au dénouement de la transaction : lors de la signature de l’acte authentique de vente.

Pour elle, il est donc primordial :

  • d’obtenir la confiance d’un maximum de propriétaires vendeurs,
  • de disposer de canaux de distribution suffisamment performants pour attirer des acheteurs,
  • d’accompagner le propriétaire et l’acquéreur dans le processus de vente afin que la transaction aboutisse.

Pour ne pas dépendre uniquement du nombre de transactions (certaines périodes sont moins dynamiques), l’agence immobilière peut aussi offrir des prestations de gestion locative et de syndic de copropriété. Elle pourra ainsi s’en servir pour :

  1. Générer des revenus récurrents,
  2. Attirer de futurs potentiels vendeurs,
  3. Capitaliser sur le lien de confiance établi avec l’acheteur.

L’avis d’Anthony : Pour une agence immobilière, il est capital de référencer régulièrement de nouvelles propriétés à vendre. Voilà pourquoi elles proposent souvent aux propriétaires une estimation gratuite. Quelqu’un qui cherche à estimer sa maison ou son appartement est potentiellement vendeur. Quelqu’un qui connait la valeur de son bien est plus incité à le vendre. Si le propriétaire prend sa décision, il aura tendance à se tourner vers l’agence qui lui a gracieusement offert un service.

A quoi sert une agence immobilière ?

Pour un propriétaire qui cherche à vendre sa maison ou son appartement, l’agence immobilière va avoir un rôle de facilitateur. Dans ce but, un agent immobilier est très souvent dédié à une vente.

L’estimation

Premièrement, l’agent immobilier va se charger d’estimer la valeur du bien. Grâce à sa connaissance du marché et des transactions réalisées pour des biens similaires, il sera capable de le valoriser de façon raisonnable.

L’estimation se base sur un certain nombre de critères :

  • le nombre de mètres carrés (m2), et notamment le métrage loi Carrez,
  • la situation géographique,
  • la luminosité,
  • l’étage,
  • la présence d’un jardin, ascenseur, parking, cave, terrasse, etc.

Généralement, il prévoiera une petite marge de négociation.

Note d’Anthony : on lit beaucoup que les agents immobiliers ont tendance à trop surévaluer les biens pour s’assurer les faveurs du propriétaire et obtenir un mandat de vente. C’est en réalité une pratique perdante : la vente sera beaucoup plus difficile à réaliser ensuite. L’agent immobilier a tout intérêt à afficher un bien à son juste prix (éventuellement à le surévaluer très légèrement, à son bénéfice et à celui du propriétaire), plutôt que de laisser traîner une vente plusieurs mois pour une hypothétique transaction. Si la vente ne se fait pas, l’agence ne touche pas sa commission, et l’agent, encore moins !

La promotion du bien

Une fois le mandat de vente signé avec le propriétaire, l’agent immobilier aura le droit d’agir au nom de son client. Sa première mission sera de trouver un acquéreur.

Pour cela, il va commencer par :

  • Exploiter son fichier d’acheteurs potentiels,
  • Publier l’offre sur le site internet de son agence et dans la vitrine de son agence physique,
  • Publier l’offre sur un maximum de sites d’annonces immobilières.

Son objectif est d’obtenir un nombre suffisant de visites susceptibles d’aboutir à une offre d’achat. L’agent immobilier se chargera ensuite de planifier les visites et d’en faire des comptes rendus pour le propriétaire.

Trouver un acheteur

A l’issue des visites, l’agent immobilier espère recueillir une à plusieurs offres d’achat. Avant de les présenter au propriétaire vendeur, il va les étudier. L’agent est ainsi en capacité d’identifier les bons dossiers acquéreurs, notamment ceux qui ont le plus de chance d’obtenir un prêt, et de les mettre “au sommet de la pile”. Le vendeur n’aura ainsi plus qu’à sélectionner l’offre qui lui convient le mieux.

Note d’Anthony : certaines agences appliquent des règles présentées comme “éthiques”. La première offre au prix qui est reçue est ainsi étudiée en premier. Si le dossier ne convient pas (apport, rémunération, emploi, etc.), les éventuelles autres offres sont étudiées, selon leur ordre chronologique d’arrivée. Le propriétaire ne pourra qu’accepter ou refuser l’offre, sans choisir. En théorie, une offre au prix arrivée en premier est donc prioritaire sur une offre supérieure au prix affiché, mais arrivée après (mais c’est parfois là que l’éthique s’arrête !).

Les tâches administratives liées à la transaction

Le rôle de l’agent immobilier ne s’arrête pas à l’identification d’un acheteur, de qui il aura obtenu une offre d’achat informelle. Il va devoir s’assurer que la transaction aboutisse dans les meilleurs délais.

L’agent immobilier va par exemple faire le nécessaire pour que l’acheteur obtienne du propriétaire tous les documents obligatoires (diagnostics, procès-verbaux d’assemblées générales, détail des charges, etc.). Il va aussi aider l’acquéreur à trouver un financement, parfois en le recommandant auprès de courtiers en prêts immobiliers. Les agents immobiliers ont donc un rôle de conseil auprès des deux parties prenantes, qui s’achève à la signature de l’acte authentique de vente. Commercialement, son seul client reste néanmoins le propriétaire vendeur.

Note d’Anéva : Lorsque nous avons acheté notre appartement, l’agent immobilier en charge de la transaction nous a contacté à plusieurs reprises pour savoir comment se déroulait notre recherche de financement. Il souhaitait pouvoir apporter de bonnes nouvelles au vendeur, soucieux de ne pas avoir de mauvaises surprises…

Comment l’agent immobilier est rémunéré ?

Les agences immobilières touchent des honoraires en fonction du service rendu. Leurs employés (ou simples prestataires), les agents immobiliers, ont par conséquent pour objectif de multiplier les transactions.

Les agents immobiliers ont une rémunération fixe ou une rémunération composée d’un fixe et d’un variable. Ils peuvent également avoir un statut d’agent commercial. Ils touchent alors une commission sur les ventes, parfois leur seule rémunération.

Combien coûtent les services d’une agence immo ?

A la différence des frais de notaires, il n’existe pas de contrainte légale concernant les frais d’agence immobilière. Chaque agence détermine ses honoraires. Depuis un arrêté du 10 janvier 2017, les professionnels impliqués dans une transaction immobilière ont toutefois l’obligation d’afficher leurs tarifs dans leur vitrine et de les rendre accessible dans les annonces publiées sur leur site internet.

Selon une étude réalisée par Homepilot en 2018 sur 1 058 agences dans 7 grandes villes françaises, les tarifs des agences immobilières en France varieraient entre 3 % et 11 % du montant de la transaction. Pour un bien estimé à 450 000 euros, la moyenne pratiquée serait de 5,4 %, soit 24 300 euros ! Les villes les plus chères pour vendre son logement seraient Nice (5,8 % de frais d’agence en moyenne), Paris (5,5 %) et Bordeaux (5,4 %). La ville la moins chère de l’étude serait Lyon (4,8 %).

Selon les statistiques de Galian, principale caisse de garantie des professionnels de l’immobilier, les honoraires de l’agence immobilière représentent en moyenne 4,87% du prix d’un bien.

L’avis d’Anthony : Il est maintenant temps de se poser la question : 24 300 €, c’est le prix d’une bonne voiture ou d’un super tour du Monde. Est-ce que vendre sa maison ou son appartement devrait coûter autant d’argent ? Nous vous laissons le soin d’y répondre…

Les frais d’agences immobilières sont-ils négociables ?

Officieusement, les honoraires des agences immobilières sont négociables. En pratique, ce n’est pas si évident.

Dans la plupart des agences les frais sont toutefois dégressifs selon le montant de vente du bien immobilier.

Exemple du réseau d’agences Guy Hoquet :

Prix de venteFrais d'agences Guy Hoquet
Jusqu'à 49 999 €Forfait de 5 000 € TTC
50 000 Euros à 99 999 €10%
100 000 € à 149 999 €8%
150 000 € à 249 999 €7%
250 000 € à 349 999 €6%
350 000 € à 499 999 €5%
500 000 € et plus4%
Note : barème 2018 trouvé ici. Les informations ne sont pas accessibles sur le site de Guy Hoquet (la page “Tarifs” de leur site est en erreur 404)… malgré la loi !

Il est cependant toujours possible de trouver moins cher pour un service de qualité équivalente. En guise de comparaison, l’agence immobilière en ligne Proprioo affiche pour un bien estimé à 450 000 € des frais à 3 %.

Il existe aussi depuis quelques années des agences immobilières nouvelle génération qui pratiquent des frais fixes défiant toute concurrence. Chez Hosman par exemple, il est ainsi possible de vendre son appartement à un tarif fixe de 4900 €, uniquement au succès. Pour un appartement à 450 000 €, cela revient à des frais de seulement 1 % !

Nous ne pouvons que vous conseiller de faire le tour des offres disponibles avant de choisir une agence immobilière pour vendre. En effet, choisir une agence de son secteur sans jeter un œil à la concurrence (notamment des agences en ligne) fait prendre le risque de payer des frais d’agence exorbitants. Pour vous aider à comparer, nous vous avons concocté un comparatif 2020 des frais d’agences immobilières.

Le bon plan d’Anéva : l’avantage de certaines nouvelles agences immobilières, généralement en ligne, est de décomposer leur tarif selon les services souhaités. Une solution intéressante quand ça ne vous dérange pas de gérer vous-même les visites. Imkiz et Welmo proposent ainsi des forfaits low cost à moins de 1500 €. Bref, vendre sa maison ou son appartement peut coûter beaucoup moins cher en 2020 !

L’OUTIL ULTIME : Le comparatif 2020 des frais des agences immobilières

Qui paie vraiment les honoraires de l’agence immobilière ?

Les frais de l’agence immobilière sont à la charge du propriétaire. A des fins stratégiques, les agents immobiliers additionnent souvent leurs honoraires au montant estimé du bien, pour que ce soit finalement l’acheteur qui les finance.

Mais c’est une pratique dangereuse : le prix de vente se trouve ainsi gonflé, potentiellement hors marché. C’est prendre le risque que la vente traîne ou pire, que les propriétaires soient obligés de revoir leurs prétentions à la baisse.

L’avis d’Anéva : Voilà pourquoi le modèle des frais fixes, proposé par Hosman, nous semble intéressant. Un juste prix, pas de mauvaises surprises ni mise en péril de la vente. Si vous habitez à Paris ou en région parisienne, n’hésitez pas à demander une estimation gratuite de votre logement sur leur site internet.

Pourquoi passer par une agence immobilière?

Cette question pourrait animer des débats éternels. Bien évidemment, si vous avez un acheteur sous la main, en qui vous avez confiance (un membre de la famille par exemple), que vous avez du temps (beaucoup) à dédier aux formalités et que vous n’en êtes pas à votre première vente immobilière, allez-y sans agence. Ce sera toujours quelques milliers d’euros économisés (4 900 exactement, si vous aviez envisagé les services d’Hosman !).

Dans toutes les autres situations, ce n’est pas notre recommandation.

Nous pourrions lister des dizaines d’arguments en faveur d’un accompagnement par une agence immobilière. En voici les 8 principaux.

1. Il est difficile d’estimer tout seul la valeur de son bien.

Très souvent, sans conseil, on a tendance à en surestimer la valeur. C’est normal d’aimer son logement, mais on en vient à ne plus voir ses éventuels défauts. Encore une fois, le risque d’une mauvaise estimation est d’allonger la durée de la vente.

2. Connaissez-vous réellement tous les documents légaux qu’il faut mettre à disposition de l’acquéreur ?

Diagnostics, géorisque, pré-état daté, titres de propriété, etc., cette paperasse peut comprendre plus d’une vingtaine d’éléments, pas toujours évidents à obtenir. Sans eux, vous ne serez pas autorisés à vendre. L’agent immobilier vous aide à les rassembler et les transmet au notaire.

3. Décider de vendre sa maison ou son appartement, c’est une chose. Le faire savoir, c’en est une autre.

Il va falloir prévoir des photos, des plans, des descriptions alléchantes et le temps de publier le tout sur les différents sites d’annonces immobilières. Comptez des dizaines d’heures. Un agent immobilier s’en occupera à votre place.

4. Organiser des visites est extrêmement chronophage.

Avez-vous envie de passer toutes vos soirées et vos weekends à communiquer avec de potentiels acquéreurs, planifier des visites, attendre des rendez-vous qui ne seront parfois jamais honorés ? L’agent immobilier vous libérera de ces contraintes.

5. Les acquéreurs s’attendent à ce que vous soyez réactifs et que vous puissiez répondre à toutes leurs questions.

Ce mur est-il porteur ? Comment est orienté l’appartement ? D’où viennent ces fissures ? Le sol est-il argileux ? Quand ont-été rénovées les caves ? L’agent immobilier se chargera de vérifier ces informations et pourra répondre aux sollicitations de l’acheteur à votre place.

6. Entre particuliers, il y a fort à parier que l’acheteur tente de négocier le prix de vente.

A moins que vous soyez un fin négociateur, la présence d’un agent immobilier permettra de cadrer les négociations. C’est lui qui défendra vos intérêts, qui sont bien souvent aussi les siens.

7. Comment être sûr de choisir le bon dossier acquéreur ?

Revenus, emprunts en cours, enfants à charge, situation contractuelle… Beaucoup d’éléments sont à étudier pour savoir si l’acheteur est sérieux. Un acheteur qui finalement n’obtiendrait pas son prêt immobilier vous ferez perdre du temps et de l’énergie (et parfois même de l’argent, si vous avez un prêt relais sur le dos). Les agents immobilier ont l’habitude d’éplucher les dossiers et ils ont tout intérêt à ce que la vente se fasse vite.

8. Les acquéreurs sont rassurés par la présence d’une tierce personne experte dans le processus de vente.

Avoir affaire à des professionnels permet d’écarter certains doutes et d’avoir l’impression de disposer de réponses fiables aux questions.

Le bon plan d’Anéva : si vraiment, vraiment, vous ne souhaitez pas d’une agence immobilière, sachez que certaines proposent de baisser leur tarif en réduisant le niveau de service. Welmo, par exemple, estime votre bien, prend de bonnes photos, diffuse les annonces sur les principaux sites (seloger, logic immo), filtre les potentiels acheteurs et valide les plans de financement, pour seulement 990 €. Pour 490 € de plus, vous pouvez bénéficier de plans 2D et 3D et de visites virtuelles.

L’important est de choisir la bonne agence immobilière

Il suffit de parcourir les différents forums de consommateurs ou d’écouter la mauvaise expérience d’un proche pour découvrir que les agences immobilières nourrissent beaucoup de déceptions, voire de réelles insatisfactions.

Il faut le reconnaître, le fonctionnement des agences immobilières est parfois opaque et il arrive que les agents profitent de leur position d’expert pour tirer profit de certaines situations.

Voilà pourquoi il est primordial de bien choisir l’agence qui va vous accompagner dans la vente de votre maison ou de votre appartement. En 2020, il faut absolument comparer les agences traditionnelles aux offres des agences immobilières en ligne.

Retrouvez notre dossier complet ici : Quelle est la meilleure agence immobilière pour vendre ?

Comment choisir une agence immobilière ? Les 7 étapes

Il existe de très nombreuses agences immo proposant des services similaires. Par conséquent, comment choisir une agence immobilière pour vendre un bien immobilier ?

L’erreur principale serait de choisir l’agence qui a pignon sur rue dans votre quartier, sans chercher à la comparer avec la concurrence. Voici nos conseils en 7 étapes.

1) Agence en réseau, agence indépendante ou agence en ligne ?

Les agences immobilières traditionnelles sont soit indépendantes soit rattachées à un réseau d’agences, parfois national (ORPI, Guy Hoquet, Century 21, etc.). Lorsqu’elle est membre d’un réseau de franchisés, l’agence reverse une partie de son bénéfice à l’enseigne. En toute logique, on pourrait s’attendre à des frais plus élevés pour les propriétaires.

Dans les faits, ce n’est pas le cas. Puisque les agences indépendantes doivent prendre en charge leur communication et leur marketing, leur tarifs sont au final aussi élevés. Toujours selon l’étude réalisée par Homepilot, la différence entre la moyenne nationale pour les honoraires d’agences en réseau et indépendantes se révèle ainsi minime : dans les deux cas, ils représentent 5,4% du prix du bien. Plus étonnant, un propriétaire qui consulte deux agences d’un même réseau aura de grandes chances de se voir proposer deux tarifs différents. Allez comprendre ?

Les agences immobilières en ligne ont quant à elles pour seules vitrines leur site internet : par conséquent, l’information y est complète et les tarifs bien en évidence. Elles sont donc plus faciles à comparer en amont et pas nécessairement moins pertinentes que l’agence immobilière physique de votre quartier.

2) Agence immobilière à proximité ou agence immobilière en ligne ?

Quand on cherche à vendre, le réflexe de solliciter une agence immobilière à proximité de son logement semble naturel. En effet, puisqu’elle connaît bien le quartier, qui mieux qu’elle sera capable d’évaluer avec pertinence la valeur du bien ? Ce n’est malheureusement plus vrai depuis que l’historique des transactions est facilement accessible en ligne, sur le site des impôts ou sur Meilleursagents.com.

N’importe quelle agence immobilière est désormais capable de vendre un bien immobilier, quel que soit le secteur.

L’avis d’Anthony : L’argument de la proximité n’est donc pas suffisant pour justifier l’immense écart de tarifs avec les agences immobilières en ligne. Avec elles, vous n’aurez même pas besoin de vous déplacer !

Pour une analyse détaillée des avantages des agences immobilières en ligne, n’hésitez pas à consulter notre article dédié :

3) Bien étudier les frais !

On ne le répétera jamais assez : avant de choisir une agence immobilière pour vendre sa maison ou son appartement, comparez les frais !

Pour vendre un appartement estimé à 450 000 euros, cela vous coûtera en moyenne 24 300 € avec l’aide d’une agence immobilière traditionnelle, 13 500 € chez Proprioo et 4 900 € chez Hosman. 20 000 euros de différence, ça commence à chiffrer !

Pour vous faciliter la tâche, nous avons comparé les tarifs de nombreuses agences immobilières ici. Notre analyse précise les secteurs géographiques éligibles aux meilleures offres.

Le conseil d’Anéva : Pour savoir si il faut préférer un prix fixe à un taux de commission, faites le calcul en partant du montant estimé de votre bien. D’expérience, les tarifs des agences immobilières ayant un prix fixe restent imbattables. En effet, même les agences immobilières qui proposent des taux très bas, par exemple WELMO avec 1,9 % pour un mandat exclusif, appliquent une commission minimale. La commission minimale de WELMO est de 4990 €, ce qui équivaut au tarif fixe d’autres agences immobilières en ligne comme Hosman.

4) Quelle visibilité pour votre annonce de vente ?

Assurez-vous que l’agence immobilière va faire le nécessaire pour mettre en avant votre bien. Un prix de vente élevé sera d’autant plus accepté si les annonces le font sortir du lot.

Les acheteurs sont bien plus attirés par les annonces complètes avec des photos d’un logement rangé avec une bonne luminosité, une description détaillée et un plan précis.

agence immobiliere pour vendre bonne annonce
Exemple d’une bonne annonce d’appartement en vente sur SeLoger : L’annonce présente des photos claires de toutes les pièces de l’appartement. Le plan est affiché et une visite virtuelle est accessible. Le descriptif contient de nombreuses informations sur l’appartement, la localisation exacte de l’appartement et sur le quartier. D’autres caractéristiques sont également renseignées : cave, ascenseur, étage, type d’immeubles, orientation, etc.
agence immobiliere pour vendre mauvaise annonce
Exemple d’une mauvaise annonce d’appartement en vente sur SeLoger : aucune photo de l’appartement, les seules photos présentées sont floues et montrent la rue. Descriptif contenant très peu d’information. Pas de plan, localisation peu précise.

Certaines agences immobilières proposent même des visites virtuelles en ligne, assez attractives pour les acheteurs. Seuls ceux à qui votre logement conviendra se déplaceront, chose assez difficile à estimer uniquement avec des photos. Vous éviterez ainsi les visites inutiles. A noter que la plupart des agences immobilières en ligne incluent des plans 2D et 3D des logements dans les annonces.

Bien évidemment, il est important de s’assurer que l’agence immobilière publiera votre bien sur les principaux sites d’annonces (Se Loger ou Logic Immo, pour ne citer que les principaux).

L’avis d’Anthony : N’hésitez pas à demander à l’agence un aperçu de ce à quoi va ressembler l’annonce de votre maison ou appartement avant de lui confier un mandat de vente.

5) Choisissez un agent immobilier qui vous plaît

Choisir la meilleure agence immobilière, c’est aussi choisir un agent immobilier en qui vous avez confiance. C’est à lui que vous confiez la vente de votre logement, il faut le juger capable de le représenter et de le défendre dignement. Le mieux, c’est encore que votre agent immobilier vous plaise, ou qu’il vous ressemble.

L’agent immobilier est responsable de deux choses :

  • Du contact avec les potentiels acquéreurs : attention à ce que son contact ou ses méthodes ne les fasses pas fuir.
  • De la durée du processus : privilégiez un agent consciencieux et proactif.

Notre expérience : Pendant notre recherche d’appartement, nous avons souvent eu affaire à des agents immobiliers peu avenants ou pire, qui n’inspiraient pas confiance. Cela nous a rendu méfiants. Nous n’étions pas du tout mis dans de bonnes conditions pour faire une offre.

6) Posez la question des services inclus dans le tarif

Le tarif habituel d’une agence immobilière prend en charge :

  • l’estimation du bien,
  • la mise en avant du bien,
  • la planification et l’organisation des visites,
  • la négociation de l’offre,
  • la transmission des renseignements techniques à l’acheteur,
  • l’accompagnement jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Certaines agences proposeront en plus les services d’un photographe professionnel, mettront à disposition des plans 2D et 3D, voire rendront possible des visites virtuelles. D’autres seront capables de vous aider à valoriser votre bien via du home staging (petites rénovations et décorations).

Préférez les agences qui vous expliqueront clairement ce qu’elles prévoient de faire pour vous et selon quel calendrier.

7) Choisir le type de mandat de vente : exclusif ou simple ?

Signer un mandat exclusif avec une agence immobilière signifie que vous ne pourrez pas confier la vente de votre bien immobilier à d’autres agences en parallèle. Dans le même ordre d’idée, vous n’êtes plus autorisés à vendre votre maison ou votre appartement directement de particulier à particulier.

Un mandat de vente simple, en revanche, ne vous interdit pas de solliciter d’autres agences immobilières ni de vendre votre logement vous-même.

Dans l’ancien monde, on privilégiait des mandats exclusifs afin de réduire le montant des honoraires de l’agence immobilière. Une ristourne était ainsi accordée parce que le propriétaire ne mettait pas l’agence en concurrence. Désormais, les agences qui pratiquent les tarifs les proposent aussi en mandats simples. Si finalement vous veniez à trouver un acheteur vous-même, pourquoi s’en priver ?

Note d’Anéva : Si vous confiez votre appartement à plusieurs agences immobilières, attention à ce que le prix de vente soit le même partout ! Sur Se Loger par exemple, il arrive assez régulièrement de tomber sur des annonces du même logement, photos et prix de vente différents. En plus de donner un signal négatif à l’acheteur (“ce bien a du mal à être vendu”), cela lui donne encore plus envie de négocier à la baisse.

Quelle agence immobilière choisir pour vendre ?

Nous y voilà ! Nous savons maintenant à quoi sert une agence immobilière et pourquoi vous avez tout intérêt à vous adjoindre les services de l’une d’entre elle pour vendre. Désormais, attelons-nous au plus difficile : comment choisir la meilleure agence immobilière ?

Le mieux, pour répondre à cette question, est de comparer les agences immobilières entre elles. Nous avons donc dédié un dossier complet à l’identification des meilleures agences.

Sachez toutefois que l’identification de la meilleure agence immobilière dépend d’abord du prix de vente de votre appartement (en théorie, plus il est élevé, moins le pourcentage d’honoraires le sera), ensuite du lieu de vente. En effet, toutes les agences immobilières n’exercent pas sur tout le territoire français.

Si votre logement se situe à Paris ou en région parisienne, privilégiez l’agence immobilière en ligne Hosman.

hosman agence immobilière pour vendre
Hosman propose un tarif fixe de 4 900 €, quel que soit le montant de vente de votre bien

Ailleurs en France, d’autres nouveaux acteurs comme Proprioo, Liberkeys et Homki feront votre bonheur !

Pour plus de détails, rendez-vous sur notre comparateur des meilleures agences immobilières.

ARTICLE SUIVANT : La meilleure agence immobilière pour vendre – Comparatif 2020

Laisser un commentaire

*

code